Sonia Rykiel, femme libre

Accueil/Femmes, L'humeur de Charlotte/Sonia Rykiel, femme libre

Sonia Rykiel, femme libre

Sonia Rykiel : la Reine du tricot !

Tu n’es pas sans savoir que nous avons perdu une grande dame de la mode française, je veux parler de Sonia Rykiel. Je ne vais pas te retracer l’histoire de ce mentor du stylisme français, mais on retiendra d’elle son côté novateur dans un domaine très quadrillé.

Sonia Rykiel vêtue de noir à la crinière rousse flamboyante a égayé un domaine peut être un chouïa trop structuré.

Sonia Rykiel a fait du pull-over un élément indispensable de la mode et donc de ton dressing. Elle a réussi à faire d’un tricot on ne peut plus basique, qu’on ne veut pas porter tout le temps car pas assez habillé, un indispensable. Comment ? En lui donnant un côté “démode”, mouvement de style incontestable de Mme Rykiel.

Elle démocratise les coutures parfaites, invisibles en les mettant en avant, elle ira même plus loin en les supprimant tout simplement. C’est elle qui inscrit la première des mots positifs sur ces pulls, tu sais toute cette tendance qu’on voit à l’heure actuelle sur tous les t-shirts et pull-overs, et bien c’est Sonia Rykiel l’initiatrice de ce mouvement.

Si c’est pas du talent ça ! 40 ans plus tard on adore encore et encore !

Mais Sonia Rykiel ce n’est pas que la mode. Elle a été écrivain, designer, actrice. Une artiste à part entière qui a su nous transporter dans son univers.

Son univers tu me diras ? Les pulls à l’envers ? Oui, mais ces tricots ont une signification tellement plus profonde. Par ce style elle a voulu libérer les femmes de tous codages, elle voulait que les femmes soient plaisir, amour, humour, tendresse.

Là où Coco Chanel voulait soulager les femmes d’une silhouette trop dessinée, Sonia Rykiel allait plus loin. Elle voulait que les femmes soient toujours plus à l’aise dans leurs vêtements. Ce n’est pas pour rien qu’elle a aussi créé le jogging en velours. Oui, c’est elle qui a lancé ce mouvement du jogging tout en restant féminine mais confortable.

Sonia Rykiel c’était une grande dame flamboyante de la mode, inscrite dans les pierres parisiennes de la rive gauche. Elle nous laisse un immense héritage, parfois insoupçonné, qui perdurera : femme-plaisir, femme-travail, femme-pouvoir, femme-désir. Elle s’était lancé le défi d’habiller ces femmes qui doivent affronter la vie toujours plus dure en leur apportant de la joie, de la tendresse et de l’humour.

Merci Mme Rykiel, merci.

Charlotte – Oh My Shop

By | 2017-03-31T01:42:44+01:00 août 29th, 2016|Femmes, L'humeur de Charlotte|Commentaires fermés sur Sonia Rykiel, femme libre

Centre de préférences de confidentialité